x

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt

manger comme un chancre

Manger comme un chancre

Manger comme un chancre

Ça y est, les fêtes sont passées. Après avoir mangé comme un chancre pendant un mois (voire plus), vous avez pris (ou pas) de bonnes résolutions. Terminées les grosses bouffes. Au rebut, l’alcool. 2020 sera sous le signe de la nourriture healthy et du sport. On sculpte son corps pour la plage, car l’été arrive vite (plus que 6 mois).

Que se passe-t-il ? Je vois bien que vous n’êtes plus attentif à ce que j’écris. Vous êtes resté bloqué sur la deuxième phrase.

Quoi ? Vous ne connaissez pas l’expression “manger comme un chancre” qui signifie manger avec excès ? OK, moi non plus. Découvrons ensemble d’où elle provient. (Si vous la connaissez déjà, vous pouvez quand même lire la suite…)

Qu’est-ce qu’un chancre ?

Pour cette expression il y a deux explications possibles. Je commence par la plus marrante, même si, selon moi, elle est la moins probable.

Le mot chancre serait une déformation du mot chantre. Ce dernier était un chanteur employé par les églises pour officier lors des cérémonies religieuses. Tout comme leurs homologues les moines et les chanoines, ils étaient réputés pour être de bons vivants. On disait à l’époque : boire comme un chantre ou être gras comme un chantre.

Ceci ne nous dit pas pourquoi ni comment le chantre se serait transformé en chancre…

Cela nous amène à notre deuxième explication.

D’après Madame Larousse, le mot chancre vient du latin cancer qui signifie “ulcère”. Le chancre est donc une ulcération des muqueuses ou de la peau. Il est également une maladie des arbres due à un champignon responsable de l’ulcération de l’écorce.

L’expression manger comme un chancre serait apparue au XVIIIe siècle, car, pour les humains comme pour les arbres, le chancre se répend et “dévore” les parties environnantes.

Quand utiliser cette expression ?

Le dimanche je fais bonne chère, je vais encore manger comme un chancre.

Publier un commentaire