x

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt

dernier carat

Dernier carat

Dernier carat

Aujourd’hui nous avons affaire à une expression en or. Rien de moins. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi lorsqu’on fixe une date limite pour quelque chose on dit “dernier carat” ? Aucun suspens, il y a bel et bien un rapport avec le milieu de l’orfèvrerie et de la joaillerie. Reste à savoir pourquoi…

Qu’est-ce qu’un carat ?

Le mot carat a fait un long chemin étymologique avant de s’inscrire dans notre langue française. Il nous vient de l’italien carato, venant lui-même de l’arabe qîrât, emprunté quant à lui du grec keration. Quelle que soit son origine, ce terme désigne la graine de caroubier. Cet arbre a la particularité de produire des graines de poids et de forme très réguliers. Dès l’Antiquité, dès l’invention de la balance, elles servaient de poids pour peser l’or et les pierres précieuses.

Le mot carat, en français, garde cette valeur d’étalon et sert d’unité de masse en joaillerie. Il indique le degré de pureté du métal. Un or à 24 carats est parfaitement pur et il est impossible d’aller au-delà. C’est une limite indépassable.

Au Moyen-Âge, l’expression “atteindre le dernier carat” signifiait atteindre la perfection avant de représenter une limite de temps.

Quand utiliser cette expression ?

Je suis à la bourre, je devais livrer cet article hier dernier carat.

Publier un commentaire