x

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt

Donner du fil à retordre

Donner du fil à retordre

Donner du fil à retordre 

Cette semaine, ma fille et moi avons inauguré la machine à coudre qu’elle a reçue à son anniversaire. C’était une première pour toutes les deux et dans les tutoriels que nous avons suivis, il n’a jamais été question de retordre le fil. De là à dire que l’expression “donner du fil à retordre” n’a aucun rapport avec cette activité, il n’y a qu’un pas. Pourtant, la couture peut causer des difficultés (on en a fait l’expérience). 

Tordre et retordre ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le mot retordre ici présent ne signifie pas tordre à nouveau. Eh non ! Jadis, retordre du fil était un tout autre exercice… qui donnait du fil à retordre ! 

Dans le langage des tisserands, il s’agissait de créer un fil épais et résistant en torsadant plusieurs autres brins qui se trouvaient parfois de taille inégale. Un fil retors de bonne qualité devait être régulier, avec une épaisseur uniforme. Pour y parvenir, il fallait être rigoureux, minutieux et probablement patient (c’est tout moi).  

Notre expression a pris son sens actuel qu’au XVIIe siècle.

Quand utiliser cette expression ?

Ce travail me donne du fil à retordre alors je préfère filer à l’anglaise

Publier un commentaire