x

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt

l'argent n'a pas d'odeur

L’argent n’a pas d’odeur

L’argent n’a pas d’odeur

Voici une expression qui, pour moi, n’en est peut-être pas vraiment une, mais l’origine est intéressante alors je vous la soumets. Et puis je fais ce que je veux, c’est ma rubrique.

Donc, cette phrase est utilisée pour dire qu’un billet gagné malhonnêtement ressemble en tout point à un billet gagné honnêtement et qu’il est impossible d’en deviner l’origine à l’œil nu, ou à l’odorat en l’occurrence. En gros, qu’importe la manière dont vous vous faites de l’argent, du moment que vous en avez (et que vous le déclarez. Ahahah. Pardon.). Tirez le sac d’une vieille dame, dealez de la drogue ou vendez les reins de vos gosses, ça peut mettre du beurre dans les épinards en ces temps difficiles. Je plaisante, ne faites pas ça. (Team second degré).

Qu’est-ce que c’est que cette odeur ?

Tout commence sous le règne de l’empereur Vespasien à Rome de 69 à 79 après J.-C. Il succède à Néron (et à trois autres empereurs après lui, mais qui ont eu chacun un règne éclair) qui a dilapidé l’argent de l’empire et vidé les caisses.

Afin de les renflouer, Vespasien augmente les taxes et en crée de nouvelles, dont une… sur les urines.

Ça peut paraître saugrenu aujourd’hui, mais à l’époque elles étaient collectées par le biais des urinoirs publics eux-mêmes mis en place par l’empereur (les fameuses vespasiennes). Les urines servaient ensuite à de nombreux commerçants et notamment aux teinturiers qui les utilisaient pour dégraisser les peaux.

Tous les quatre ans, les chefs de famille devaient donc s’acquitter de cette taxe qui variait en fonction du nombre d’habitants et d’animaux dans les maisons.

Titus, le fils de Vespasien, informa son père que cette taxe à l’origine douteuse faisait l’objet de moqueries de la part du peuple. L’empereur passa une pièce de monnaie sous le nez de son fils en lui disant “pecunia non olet” : “l’argent n’a pas d’odeur”. Le sous-entendu était clair : l’argent de la pisse ne sent pas la pisse. Peu importe d’où il provient, tant qu’il remplit les caisses.

Quand utiliser cette expression ?

Ne cherche pas midi à quatorze heures, l’argent n’a pas d’odeur.

Publier un commentaire