x

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt

prendre ses cliques et ses claques

Prendre ses cliques et ses claques

Prendre ses cliques et ses claques 

Lors d’un déménagement (quand on peut déménager…), on prend ses cliques et ses claques avant de partir. Ça paraît logique puisque cette expression signifie que l’on s’en va en emportant ce que l’on possède. Mais part-on vraiment avec ses bandes de potes et des paires de gifles ? Éclaircissons cela.

Quelles cliques et quelles claques ?

Sachez tout d’abord que cette expression est datée du milieu de XIXe siècle et, selon le linguiste Alain Rey, elle a aujourd’hui surtout une fonction d’onomatopée, comme dans tic-tac, clic-clac ou bric-à-brac. 

Les termes cliques et claques ont cependant chacun leur propre signification. 

Cliquer au Moyen-Âge signifiait émettre un bruit sec, comme celui des sabots sur le sol. Par extension, les cliques ont pris le sens de jambes. 

L’origine du mot claque remonte quant à elle au XVIIIe siècle. Les claques représentent des variétés de souliers ou des surchaussures pour les protéger. 

Les cliques et les claques sont donc respectivement les jambes et les chaussures. C’est pourquoi cette expression avait pour première signification “partir rapidement”. Quand ces deux mots ont commencé à perdre leur sens, ils ont finalement désigné toutes les affaires emportées.

Quand utiliser cette expression ?

Il a pris ses cliques et ses claques avant de prendre la poudre d’escampette

Publier un commentaire