x

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt

être en rade

Être en rade ou rester en rade

Si cette expression est généralement comprise dans le sens “être en panne”, ce n’est cependant pas là sa signification première. Si je vous dis que ce sont les marins de la famille qui y ont pensé en voyant actuellement les bateaux ne pouvant pas débarquer leurs passagers, cela devrait vous mettre la puce à l’oreille. Être en rade vient en effet du milieu maritime et exprime le fait d’être mis à l’écart ou laissé à l’abandon.

Qu’est-ce qu’une rade ?

Le mot rade provient du vieil anglais dont les racines ont donné le mot road (route) dans la langue de Shakespear.

En France, depuis le XIVe siècle, la rade est un bassin protégé, qu’il soit naturel ou artificiel, ayant un accès vers la mer. C’est à cet endroit que les navires trouvent un mouillage le temps que tempête se passe ou en attendant le retour de l’équipage partit prendre du bon temps sur la terre ferme.

Le bateau en rade est donc à l’écart du port et peut paraître à l’abandon… ou en panne (mot qui vient également de la marine puisque “mettre en panne” consiste à orienter la voilure de manière à ce que le bateau cesse d’avancer).

C’est au début du XIXe siècle que le sens initial de l’expression a quelque peu changé, passant d’être mis de côté à être en panne.

Quand utiliser cette expression ?

Dans son sens originel : c’est parce que j’en ai marre d’être en rade que je pleure comme une Madeleine.

Dans son sens actuel : en regagnant mes pénates, je suis restée en rade.

Publier un commentaire