x

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt

mettre les pieds dans le plat

Mettre les pieds dans le plat

Mettre les pieds dans le plat

Voici une expression qui semble évidente, n’est-ce pas ? On imagine très bien que si en arrivant chez mamie pour le rôti du dimanche (ou pour l’agneau pascal puisque c’est d’actualité) on met les pieds dans le plat qu’elle vient de sortir du four, on va créer un léger malaise. Mettre les pieds dans le plat signifie en effet aborder un sujet délicat ou tabou avec indiscrétion sans s’en rendre compte. Mais le plat ici n’est pas celui qu’on pense. Ça serait trop simple…

De quel plat s’agit-il ?

Notre expression a fait son apparition au XIXe siècle. À cette époque, un plat n’est autre qu’une étendue d’eaux basses, peu profonde. Si l’on y patauge, on va surtout remuer la vase et la boue et rendre les eaux troubles.

Et voici notre métaphore : en mettant les pieds dans le plat, on remue maladroitement un sujet qui ne doit pas l’être.

Cette expression s’approche de “gaffer”, verbe qui se traduit en provençal par “patauger dans la boue”.

Aujourd’hui vous avez donc droit à deux explications, une pour mettre les pieds dans le plat et l’autre pour gaffer.

Quand utiliser cette expression ?

Après avoir mis les pieds dans le plat, j’ai filé à l’anglaise.

Publier un commentaire