x

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt

se faire appeler Arthur

Se faire appeler Arthur

Se faire appeler Arthur

“J’ai tout mangé le chocolat

J’ai tout fumé les Craven A

Et comme t’étais toujours pas là

J’ai tout vidé le rhum-coca”

 

Nul doute que Sabine Paturel a dû se faire appeler Arthur lorsque toutes ses bêtises ont été découvertes ! Moi, je ne me fais jamais gronder, car contrairement à la chanteuse des années 80, je suis toujours sage comme une image. Reste à savoir d’où nous vient cette curieuse expression. Pourquoi Arthur ? Pourquoi pas Jacques, Norbert ou Martin ? Il y a deux hypothèses quant au choix de ce prénom.

Pourquoi le prénom Arthur ?

La première explication est… qu’il n’y a pas vraiment d’explication. L’expression serait apparue en 1920 et Arthur désignerait un proxénète, sans que l’on sache pourquoi. Merci au revoir.

 

La seconde explication est déjà un peu plus intéressante à mon sens. L’expression daterait de la Seconde Guerre mondiale. Lorsque la France était occupée, un couvre-feu était instauré par les Allemands. Les rues devaient être désertes à 20 heures. Lorsque les soldats des patrouilles allemandes chargées de faire respecter cette loi tombaient nez à nez avec des retardataires, ils les rappelaient à l’ordre en leur montrant leur montre et en disant “Acht Uhr” (phonétiquement artour) ! Ceux qui ont fait allemand LV1 ou LV2 savent que cela signifie “Huit heures”. Il semblerait toutefois que cette explication soit remise en question, car l’heure du couvre-feu dépendait de la tombée de la nuit.

Quand utiliser cette expression ?

Si je suis à la bourre pour livrer mes textes, je me fais appeler Arthur par le client.

Publier un commentaire