x

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt

Coincer la bulle

Coincer la bulle

Coincer la bulle 

 

C’est l’été, c’est les vacances (pour certains) et j’aime traiter des expressions de saison. En juillet dernier on se baladait dans le plus simple appareil, cette fois-ci, on coince la bulle : on ne fait rien, à part se reposer. Oui, même le rédacteur web freelance a droit à ses vacances, comme le dit ma collègue Emmanuelle dans son excellent article pour le site Un article pour le web que je vous conseille de lire, le lien est ci-dessus

Mais d’ailleurs, quelle est cette bulle que l’on doit coincer pour se la couler douce ? La bulle de savon ? La bulle de bande dessinée ? La bulle de champagne (la meilleure on est d’accord) ? 

Élucidons ce mystère. 

Coincer la bulle, mais laquelle ?

L’expression du jour est apparue au milieu du XXe siècle. Faisons un tour du côté de l’école militaire de Saint-Cyr pour en comprendre l’origine, car elle est issue du jargon militaire et plus précisément de l’artillerie. 

Les artilleurs utilisaient un niveau à bulle qui leur permettait de s’assurer que les canons étaient bien horizontaux. Une fois la bulle coincée entre les repères, le canon en bonne position, les soldats n’avaient plus qu’à attendre les prochains ordres. 

L’attente pouvait être longue et n’ayant pas smartphone pour jouer à Candy Crush ou consulter les réseaux sociaux, il ne leur restait plus qu’à se reposer !

Quand utiliser cette expression ? 

J’adore coincer la bulle pour me dorer la pilule

Publier un commentaire