x

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt

être aux trousses de quelqu'un

Être aux trousses de quelqu’un

Être aux trousses de quelqu’un 

 

Personnellement, je ne suis jamais à la poursuite de personne, puisque c’est ce que signifie l’expression être aux trousses de quelqu’un. Pourquoi vous demandez-vous ? Déjà parce que je ne veux pas de mal à une mouche et ensuite parce que je ne cours pas assez vite. Heureusement, personne n’est à mes trousses non plus, mais cela ne m’empêche pas de faire le point avec vous sur l’origine de cette expression. 

Trousse de toilette ou trousse d’école ? 

Quel lien peut-il y avoir entre une course poursuite et la trousse de toilette ou la trousse d’école ? Aucun. Vous souvenez-vous de l’expression “être pendu aux basques de quelqu’un” qui puisait son origine dans l’univers vestimentaire ? Et bien, nous y revenons.  

Le mot trousse vient de verbe trousser dont la signification première était “mettre en botte” (trousser du foin). Il s’est ensuite employé pour “relever les bords d’un vêtement” (trousser ses manches ou les jupes des filles). C’est de ce second emploi qu’est née notre expression. En effet, au XVIIe siècle les hommes portaient des trousses, sortes de culotte bouffante aux pans repliés et cousus où ils attachaient les bas.

Quand utiliser cette expression ? 

Mon locataire a déménagé à la cloche de bois, je suis désormais à ses trousses. 

Publier un commentaire