x

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt

voir le loup

Voir le loup

Voir le loup

Vous le savez, depuis que j’ai commencé cette rubrique, il arrive parfois qu’on me “commande” des expressions. Ce fut le cas pour l’avoir dans le baba, être dur de la feuille et coiffer au poteau. La plupart du temps, les personnes qui souhaitent une explication de ma part ont une idée derrière la tête. J’aimerais bien savoir à quoi pensaient Ève et Gabrielle lorsqu’elles m’ont demandé d’expliquer “voir le loup”. (Petit aparté : dites, les jumelles, la chorégraphie de ma chanson de communion ne vous a pas suffi ? Vous cherchez encore à me mettre en difficulté ?)

Bref, voyons tout de suite pourquoi lorsqu’une jeune fille a son premier rapport sexuel, on dit qu’elle a vu le loup.

Où ça un loup ?

L’expression voir le loup n’a eu une connotation sexuelle qu’à partir du XVIIIe siècle. Avant cette date, elle désignait une personne expérimentée qui s’adonnait à la chasse au loup, une activité réputée comme dangereuse.

Toutefois, déjà au XVIe siècle, il semblerait que cet animal était un symbole sexuel, puisqu’on disait “faire la danse du loup” et “danser le branle du loup” pour parler de l’acte sexuel.

Au fil du temps, l’expression qui nous intéresse aujourd’hui a perdu son lien avec la chasse et s’est mêlée aux deux autres, mais en gardant l’idée d’expérimentation. Lorsqu’une jeune fille voit le loup, elle débute son expérience sexuelle.

Quand utiliser cette expression ?

Les filles, vous attendrez le mariage pour voir le loup.

Publier un commentaire