x

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt

un froid de canard

Un froid de canard

Un froid de canard

C’est moi ou en ce début novembre le froid commence à s’installer sérieusement ? Peut-être pas dans toutes les régions, mais dans ma Lorraine natale on n’est pas loin des premières gelées. S’il y a bien une chose que l’on a coutume de dire lorsqu’il fait très froid, c’est qu’il fait un froid de canard. Mais savez-vous ce que vient faire ce palmipède dans cette expression ? Pourquoi pas un froid de cygne ou d’oie ? Partons à la chasse à l’explication.

Pourquoi le canard ?

Partons à la chasse tout court, car l’automne est la saison idéale pour s’adonner à la chasse au canard (à ne pas confondre avec la pêche aux canards des fêtes foraines). Elle se pratique sur une période plutôt longue, durant laquelle il ne fait pas toujours froid. Cependant, lorsque la température baisse, les lacs et les étangs sur lesquels les oiseaux ont leurs habitudes commencent à geler. Les canards sortent alors de leurs abris pour rejoindre les eaux vives, comme les ruisseaux et les rivières, et deviennent plus visibles et plus faciles à harponner. Les prédateurs humains attendent donc ces grands froids de canard pour attraper les futurs confits et foie gras.

Quand utiliser cette expression ?

J’ai regagné mes pénates à pieds dans le plus simple appareil alors qu’il faisait un froid de canard et maintenant je ne suis pas dans mon assiette.

Publier un commentaire